Coupe Icare 2017

Bonjour à tous,

voici un petit compte-rendu du voyage dans les Alpes pour la coupe Icare qui a été une réussite grâce à un soleil généreux et une ambiance du groupe vraiment sympa.

Un petit groupe de courageux est parti mardi soir direction Clermont-Ferrand pour y dormir avec la navette du club et ainsi fractionner le voyage.

 Pour ma part, je suis parti par mes propres moyens mardi en direction d’Annecy avec un ami où nous avions réservé notre SIV de fin de saison ! 
Mercredi, nous avons volé en mode freestyle au col de la Forclaz avec des bonnes conditions mais très froides…
Puis deux jours SIV chez Flyeo avec Jim Nogarole un super moniteur ! Et où j’ai pu mettre à l’envers au programme sat, décro, décro dynamique, vrille, vrille dynamique.
 
Pendant ces 3 jours, le groupe parti avec la navette a profité des sites aux alentours de Grenoble (Plaine Joux, Allevard, Chamoux et Saint Hilaire) dans des conditions assez toniques au début, puis plus stables ensuite. Certains ont pu voler en tout plus de 7H00, ce qui n’est pas mal à cette saison.
Nous les avons rejoint le vendredi soir dans un charmant et grand gîte très confortable à 30 minutes de la Coupe Icare, pour partager une soirée très conviviale autour d’une raclette.
Cette soirée-là a été aussi rythmée par la préparation du matériel de vol pour pouvoir attaquer dès le lendemain matin tôt “réveil à 5h du mat ça pique…”, l’ascension de la Dent de Crolles.
 
Le samedi matin, la montée s’attaque à la lueur les lampes frontales. C’était ma deuxième fois et c’est toujours aussi beau et impressionnant. 
Tout le groupe est arrivé en haut au rythme de chacun avec entraide et convivialité !
 
À 2060 mètres (altitude où j’ai préparé mon parapente) il pèle !!! Mais tout le monde a la banane !  Il y a une quarantaine de pilotes sur le site. Il y a même un mec qui a monté un deltaplane. C’est dingue ! Il y a une lumière magnifique avec un visu sur le Mont-Blanc au loin. On décolle tous aux environs de 8h20 pour un plouf magique avec les montgolfières.
Le petit groupe en prend plein les yeux…
 
Une fois la navette récupérée, c’est parti pour le salon chacun va voir ce qui l’intéresse : les constructeurs, les moteurs, les démo… j’effectue des repérages pour ne pas m’encombrer. J’achèterai dimanche matin avant de repartir en Gironde. Comme Cendrillon, tout le monde retourne à la navette aux alentours de minuit. La journée a été suffisamment longue… Je rêve d’un lit !
Dimanche matin après un petit déj., tout le monde s’active il faut rendre les clés du gîte pour pouvoir repartir sur le salon.
 
C’est là que nous quittons le groupe parti avec la navette pour aller effectuer les achats des repérages de la veille…
 
Puis retour dans le Sud-Ouest avec des images plein la tête et un rhume Merci à tous pour ces superbes moments !

 

Alain Bonnier